Comment faire pour bénéficier d’une aide financière pour l’installation d’un monte-escalier ?

Le monte-escalier est devenu une solution pratique pour les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite de retrouver une certaine autonomie et indépendance chez elles. Si vous n’avez pas les moyens nécessaires pour installer votre monte-escalier ou que vos proches ne sont pas en mesure de vous aider financièrement, alors vous pouvez vous tourner vers certains organismes. Ces derniers vous permettent donc de bénéficier de l’aide nécessaire dont vous aurez besoin. Découvrons ensemble comment vous pourrez parvenir à solliciter l’une de ces aides financières.

Les différentes options en matière d’aide financière

Plusieurs solutions s’offrent à vous en matière d’aide financière. Voici quelques-unes qui pourraient vous intéresser :

En parallèle : Quel est l'apport du cockring dans l'épanouissement de la vie sexuelle d'un couple ?

  • Le crédit d’impôt : Aide destinée à tous les particuliers souhaitant aménager leur logement confortablement tout en optimisant l’autonomie.
  • L’Agence Nationale de l’Habitat ou ANAH : Aide destinée aux personnes voulant optimiser leur confort intérieur.
  • La Prestation de Compensation du Handicap ou PCH : Aide destinée aux personnes handicapées pour financer un équipement spécifique ou une allocation mensuelle versée.
  • Les subventions : Aides destinée aux personnes handicapées et fournies par les Conseils Régionaux.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les aides financières, vous pouvez aller maintenant sur le site Legranit.org.

Les démarches pour la demande d’aide

Selon l’organisme, vous aurez des démarches différentes  à réaliser. Vous devez respecter également des conditions spécifiques pour que votre demande soit accordée. Voici donc les démarches à suivre en fonction du type d’aide :

A lire également : Faites des économies sur La Ferme du CBD grâce à des codes promo exclusifs !

  • Le crédit d’impôt : La demande se fait généralement au niveau du Centre des impôts. Vous aurez ensuite à fournir des pièces justificatif, à savoir les factures, les devis, les attestations de qualité, l’attestation d’assurance. Il faut savoir que si vous souhaitez acheter et installer un monte-escalier avec le crédit d’impôt, vous pouvez obtenir 30% du prix total des travaux.
  • L’ANAH : La demande se fait au niveau de l’administration de votre département. Il est ensuite nécessaire de constituer un dossier informant le type de travaux à faire, le montant des dépenses ainsi que le montant de l’aide demandée. Vous pouvez donc obtenir jusqu’à 70% du coût des travaux pour l’acquisition et l’installation d’un monte-escalier.
  • La PCH : Il est nécessaire de remplir un formulaire de demande, mais cela doit être fait par un professionnel de santé. La demande sera ensuite envoyée à la Maison Départementale des Personnes Handicapées ou MDPH, afin d’être examinées correctement. A l’issue de cette demande, vous pourrez ainsi bénéficier jusqu’à 100% de prise en charge de votre achat et votre installation de monte-escalier. Sachez toutefois qu’il est important de bien justifier l’indispensabilité de cet équipement au sein de votre maison pour en bénéficier.
  • Les subventions : Vous devez d’abord répondre à plusieurs critères d’éligibilité. Si vous êtes favorable, alors vous pouvez lancer votre candidature au niveau de votre Conseil Régional. Un formulaire en ligne devra donc être rempli et plusieurs justificatifs seront demandés (factures, devis, etc.)

Previous post 4 astuces pour déterminer la date d’accouchement
Next post 3 conseils pour une hygiène dentaire irréprochable