Coronavirus : Le Conseil de l'Ordre des Médecins Dentistes appelle à la vigilance

Coronavirus : Le Conseil de l'Ordre des Médecins Dentistes appelle à la vigilance

Au vu du contexte pandémique actuel, le Conseil de l'Ordre des Médecins Dentistes (CNOMDT) a publié, le COVID195 mars 2020 sur sa page officielle, un communiqué  s'adressant aux praticien.nes du secteur privé et des structures publiques de santé. Le CNOMDT invite ses adhérent.es à la vigilance collective et à la sérénité en renforçant les mesures de précaution face à la contamination de 2COVID19 personnes sur l'ensemble du territoire tunisien.

Selon l'article "The workers who face the greatest coronavirus risk" publié par le NewYork Times, les médecins dentistes figurent parmi les soignant.es les plus exposé.es au COVID19. Effectivement, les liquides biologiques expulsés par les orifices naturels (nez et cavité buccale) lors des soins dentaires augmentent la probabilité de la transmission du COVID19. Ce risque est d'autant plus accru par la faible distance entre le.la patient.e et le.la médecin traitant.e, l'utilisation d'instruments rotatifs à grande vitesse générateurs d'une aérosolisation des gouttelettes de salive ainsi que le contact avec des surfaces souillées.

Pour répondre à cette situation, le CNOMDT recommande de reporter tous les soins non urgents et de ne préserver que les cas urgents jusqu'à nouvel ordre. Quant aux patient.es qui ont déjà un rendez-vous, iels sont prié.es de contacter leur dentiste par téléphone.

Il est également impératif d'accentuer les mesures spécifiques de prévention contre le coronavirus en limitant le nombre des patient.es dans les salles d'attente. Les mesures habituelles d'aération, désinfection et stérilisation doivent être strictement appliquées à la lettre .

Les patient.es symptomatiques et/ou suspect.es d'infection à coronavirus ne doivent pas se présenter au cabinet dentaire et doivent être déclaré.es.

Ces recommandations émises par le CNOMDT n'ont aucunement pour but de céder à la psychose du coronavirus mais plutôt de limiter la propagation du virus et la contamination croisée dans les milieux hospitaliers et dans les cabinets dentaires.

Au final, le CNOMDT salue les efforts collectifs de ses adhérent.es, soldat.es de l'ombre aux blouses blanches, en appelant au respect des directives.