0 0 voter
Évaluation de l'article

Le choix de spécialité est une étape cruciale dans la vie de chaque médecin, pourtant, les futur.es spécialistes se retrouvent souvent sans ressources pour les aider dans leur prise de décision. Si certain.es chanceux.ses se voient épargné.es car ils ont toujours connu leur vocation, la plupart vivent l’expérience dans le stress et la peur de mal choisir.

Ici on propose quelques critères objectifs qui pourraient faciliter le choix.

1/ Le contenu intellectuel
Les futur.es spécialistes devraient aimer le contenu intellectuel de leur spécialité. Lorsque vous avez un véritable intérêt pour le savoir clinique sous-jacent et la science fondamentale d’une certaine discipline vous prendrez plaisir à la lecture de ses manuels et à rester à la page. Pour évaluer l’attrait que vous portez à une spécialité, vous pouvez jeter un coup d’œil sur la littérature, les revues et journaux scientifiques qui traitent de son actualité, si cela vous semble une corvée, vous devriez peut-être repenser votre choix.

2/ Le contact avec les patient.es
Si la plupart des médecins aiment parler avec les patients.es et les examiner, d’autres, en revanche, trouvent cette interaction moins attrayante. Iels n’aiment pas effectuer des examens physiques à longueur de journée, et tolèrent à peine le jaillissement de fluides corporels et l’odeur de plaies infectées. Les spécialités avec moins de contact leur sont donc plus adaptées.

3/ Le type de patient.es
Peu importe la spécialité, vous aurez à interagir avec des patient.es d’une façon ou d’une autre, et la différence entre ces patient.es ne devrait pas être négligée. Des enfants en pleurs et des parents affolés, des personnes âgées ou en phase terminale d’un cancer avec de faibles chances de survie, des patient.es impatient.es qui font la queue à la salle d’urgence, chaque catégorie nécessite une approche différente et un état d’esprit adéquat.

4/ Le prestige et les attentes de la société
Si vous voulez vous épanouir dans votre spécialité, ne vous préoccupez pas trop de ce que penseront les autres de votre choix. Chaque médecin, tout comme chaque organe, possède un rôle important et même les organes dit nobles ne servent à rien tous seuls. Laissez donc de côté l’idée que certaines spécialités sont plus prestigieuses que d’autres ou méritent plus de respect, vous avez déjà passé assez d’examens et n’avez plus à prouver votre valeur à qui que ce soit, alors focalisez-vous sur ce que vous voulez vraiment faire.

5/ Le mode de vie
Certaines spécialités, bien que très bien rémunérées, prendront tout votre temps, et vous serez obligé de faire beaucoup de sacrifices. D’autres spécialités vous laisseront assez de temps pour la famille ou pour explorer vos centres d’intérêt. Alors fixez vos priorités dès maintenant.

6/ Le type de personnalité
Qu’est-ce qui vous stimule intellectuellement ? Comment gérez-vous le stress ? Comment interagissez-vous avec vos pairs ? Ce sont là toutes des dimensions de la personnalité du médecin. Discerner votre type de personnalité ne consiste pas simplement à trouver un stéréotype qui vous correspond. Il s’agit plutôt d’identifier vos attributs distinctifs, vos valeurs et vos affinités et de trouver la zone de confort naturelle où se situent vos véritables préférences en tant que médecin. Comment faire concrètement ? Le plus simple serait de faire un des nombreux tests disponibles sur internet. Les tests MBTI (1) et BIG 5 (2) ont été le sujet de plusieurs études (3) sur le lien entre personnalité et spécialité médicale, et pourraient vous être utiles dans votre choix.

Choisir sa spécialité n’est donc pas une mince affaire, ajoutez à tous ces critères la contrainte du classement, et l’opération devient encore plus stressante. Il est toutefois primordial de faire le travail d’introspection nécessaire afin d’éviter d’éventuels regrets ou pire, de devoir repasser le concours.


Sources :
The ultimate guide to choosing a medical specialty, de Brian Freeman

(1)https://www.prospectivedoctor.com/personality-and-medical-specialty-what-is-the-connection/?fbclid=IwAR0bqxOW-asw7zK0Ka-QVS4sJ2jhC-f9FdQlIYaYavtabjdr8Po9ZAoyKcM

(2)https://www.researchgate.net/publication/215928596_Medical_students%27_Big_Five_Personality_scores_and_the_effects_on_the_selection_process

(3)https://www.researchgate.net/publication/12102463_Myers-Briggs_Type_and_Medical_Specialty_Choice_A_New_Look_at_an_Old_Question

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments