0 0 vote
Article Rating

Aujourd’hui, les banques de sang tunisiennes rapportent fréquemment un manque en donneurs de sang. Toutefois, les efforts entrepris restent insuffisants pour assurer un approvisionnement optimal de nos banques en produits sanguins. Le don de sang est-il en deuil en Tunisie ?

Il y a des donneurs, on ne peut le nier. Cependant, la plupart sont des donneurs occasionnels, c’est-à-dire qu’ils n’ont point pris l’initiative de réaliser ce don, mais que l’un de leurs proches est malade et a inéluctablement besoin de sang.  Que dire alors du don de plaquettes !

Un don de sang total (techniquement appelé CGR : Concentré de Globules Rouges) ne prend que quelques minutes, mais celui des plaquettes (techniquement appelé CUP : Concentré Unitaire de Plaquettes) dure en moyenne 2 heures entières.


Un ensemble de faits nous semble dans ce cadre intéressant à relever :


-Les malades nécessitant une transfusion de plaquettes sont généralement victimes de pathologies mortelles non-viables en l’absence de transfusion de CUP : une aplasie médullaire ou une hémopathie maligne constituent assez souvent une sentence de mort face à laquelle votre don de plaquettes pourrait constituer un canot de sauvetage salutaire.
-La durée de vie des plaquettes ne dépasse pas les 10 jours, ce qui signifie que des transfusions répétées sont inévitables pour maintenir le malade aplasique en vie.
-Il y a quelques donneurs volontaires de sang total mais ceux de plaquettes sont quasi-inexistants, ceci nous fut confirmé par un des médecins exerçant au sein du CNTS (Centre National de Transfusion Sanguine).
-L’être humain possède tellement de plaquettes qu’un seul prélèvement n’a quasiment aucun retentissement sur l’organisme.
-On peut donner des plaquettes toutes les 2 semaines jusqu’à 12 fois par an contrairement au don de sang total qui ne peut se faire qu’une fois tous les 2 mois.
-L’acte de don vous fera sentir mieux ! N’attendez plus, allez sauver des vies !

Comment se déroule donc l’acte de prélèvement de plaquettes ?

Il faudrait d’abord faire la différence entre un Concentré de Plaquettes Standard (CPS) et un Concentré de Plaquettes par Aphérèse (CPA ou CUP comme mentionné ci-dessus) : le premier représente un don de sang simple mais ne fournit qu’une quantité minime et donc insuffisante de plaquettes, et est de ce fait loin d’être optimal. Le deuxième est un concentré de plaquettes extrait progressivement du sang du donneur sur une durée d’environ 2 heures et qui pourrait suffire pour transfuser jusqu’à deux malades à la fois. Impressionnant !

Vous vous présentez au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS)1 ou au Centre Militaire de Transfusion Sanguine (CMTS)2. A l’accueil on vous demande votre carte d’identité pour remplir un formulaire d’inscription. On vérifie par la suite le calibre de vos veines du pli du coude. On mesure votre tension artérielle. On réalise un prélèvement de sang pour faire une Numération Formule Sanguine (NFS), des sérologies virales des hépatites B et C et du VIH. On vous donne rendez-vous pour venir donner du sang et on vous demande de boire assez d’eau avant de venir. Vous revenez le jour J, on vérifie les résultats des examens biologiques réalisés, on mesure votre tension artérielle puis on se met à l’acte : vous vous allongez pendant environ 2 heures, durée nécessaire au prélèvement de plaquettes, sous la surveillance d’une infirmière expérimentée.


Et voilà : vous êtes un meilleur être-humain que vous ne l’étiez deux heures auparavant !

113, rue Djebel Lakhdhar Bab Saadoun – TUNIS- 1006
21, rue de Etats-Unis, Ras Tabia, 2000 Le Bardo

Étudiant à la Faculté de médecine de Tunis

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments