“Dream it…do it”, tel est le rêve et la conviction de l’Association Rénovatrice des Etablissements de la Santé Publique-ARESP: Un noyau solide mais surtout engagé réunissant architectes, médecins, designers, avocats et autres professionnels autour d’une seule mission : rénover les bâtiments de la santé publique en Tunisie. Le but ? Redonner sa dignité au patient tunisien, comme en atteste M. Selim Balleji, secrétaire général de l’association. Nous sommes partis le rencontrer pour vous, afin d’en savoir plus sur l’ARESP.


 

 

L’idée de départ était donc de rénover le service de Radiothérapie de l’Institut Salah Azzaiez. Avec des amis on a répondu à l’appel, nous avons fait l’étude (relevé, plans d’intervention 3 D, tableau des besoins, etc..) mais vu la lenteur administrative, le projet n’a pas quitté le papier .

Zeineb.Dahmani : Et si nous revenons sur les commencements ? Comment l’idée est-elle venue? Comment l’initiative est-elle née ?

Selim.Bellagi : Comme toute initiative, celle-ci en particulier, a sa propre histoire. Le secteur de la santé publique connait en effet, depuis quelques années, des moments difficiles. En souffrent en particulier la formation médicale, la gouvernance de la santé ainsi que la qualité et la sécurité des soins. L’infrastructure sanitaire n’en est pas moins épargnée, mettant ainsi assez souvent le personnel soignant et le patient dans des conditions difficiles à gérer.

Au fait deux années auparavant Dr Amani Youssfi et docteur Safia Yahyaoui, deux médecins assistantes au service de radiothérapie de l’Institut Salah Azaiz, ont demandé l’aide d’architectes et de concepteurs pour renouveler et redonner au service un visage digne du CHU le plus proche du Ministère de la santé. L’idée de départ était donc de rénover le service de Radiothérapie de l’Institut Salah Azzaiez. Avec des amis on a répondu à l’appel, nous avons fait l’étude (relevé, plans d’intervention 3 D, tableau des besoins, etc..) mais vu la lenteur administrative, le projet n’a pas quitté le papier .

Le mouvement #BalanceTonHôpital nous a de nouveau remotivé. On s’est décidé de reprendre l’affaire et on a eu l’aval de l’administration et le soutien du chef de service. Ainsi, on a créé, toujours dans la foulée, notre association qui aspire à couvrir tous les établissements de santé publique : hôpitaux et dispensaires. L’objectif de l’ARESP est de garantir de meilleures conditions d’accueil et de soins à nos malades et améliorer ainsi les conditions de travail pour le personnel. Entre temps, on a agrandi l’équipe. Notre bureau se compose désormais de dix membres soudés, motivés et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes : trois médecins assistantes, un médecin de libre pratique, deux architectes, deux architectes d’intérieur, un graphiste et une avocate.

Service de radiothérapie de Salah Azaiez, Crédit photo: ARESP

Z.D : Quels sont vos principes et valeurs d’action ?
S.B : Contribuer à redonner sa dignité au patient tunisien, en essayant de rendre les hôpitaux plus chaleureux, accueillants et beaux. Nous n’allons pas remplacer l’Etat, certes, mais nous allons l’aider pour le bien des tunisiens et de la Tunisie. Nous tenons toutefois à préciser que notre action est à but non lucratif et que nous restons ouverts à tous ceux qui veulent soutenir notre cause et donner de leur temps libre pour aider à bâtir une Tunisie meilleure.

Z.D : Quelles étaient/sont les difficultés rencontrées ?
S.B : Le dossier de création de notre association est toujours en cours de validation. Cette validation, nous l’espérons dans un futur très proche. Là on ne pourra plus vraiment parler de « difficultés ». Toutefois, une chose est certaine, nous sommes prêts à composer avec toutes les opportunités qui viendront.

Z.D : Quelles sont donc vos réalisations jusque-là ?
S.B : Pour le moment, nous n’avons encore rien réalisé de concret. Ceci n’empêche, l’étude étant toute prête on attend juste le visa pour pouvoir, collecter les dons et réaliser le premier rêve : Le réaménagement du service de radiothérapie de l’Institut Salah Azaiez.

Z.D : Quels sont vos plans d’avenir ?
S.B : Sur le court et moyen terme, on va essayer de recruter davantage de professionnels bénévoles à savoir des architectes, des designers. La tâche est lourde, et nous avons besoin du maximum qu’on puisse avoir, afin de pouvoir faire les études nécessaires pour réaménager, sur le long terme, le maximum d’établissements possible. Et comme je l’ai repris à chaque fois, c’est notre rêve.


Si vous êtes intéressé(e) ou que vous voulez soutenir l’ARESP dans ses actions, n’hésitez pas à contacter M. Ballegi Selim, secrétaire général de l’association.
Adresse Email: selimballegi (a) yahoo.com
Téléphone: 20 825 221

Étudiante à la Faculté de médecine de Tunis

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Ahmed salem MED ISHAGH Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Ahmed salem MED ISHAGH
Invité
Ahmed salem MED ISHAGH

Bonjour , mon nom c’est Ahmed salem MED ISHAGH, Je suis architecte installé à Nouakchott, Mauritanie, je dirige le cabinet d’architecture STYLE-ARCHITECTE, nous somme à la recherche d’un architecte ou cabinet d’architecture qui a des importantes réalisations dans le domaine de réhabilitation des hôpitaux et de postes de santé et c’est pour faire un groupement pour des importants projets qui vont être réaliser ici à Nouakchott.
si vous avez un intéressé veillez nous contacter sur ,E-mail: ahmedarchitecte@yahoo.fr
Ou WhatsApp :00 222 27 15 68 87.

Dans l’attente veillez accepter nos meilleures salutations